• niveau 1.Entretien courant

Avant que le moule ne soit retiré de la presse, il doit être chauffé (si le moule est réfrigéré) de manière à ce que toute la condensation superficielle s'évapore.

Lorsque le moule est encore chaud, les surfaces internes du moule doivent être délicatement nettoyées à l'aide d'un solvant de sécurité pour éliminer toute saleté résiduelle, le système d'éjection doit être déplacé complètement vers l'avant, puis pulvérisé avec un produit antirouille approuvé avant que le système d'éjection ne soit rétracté et que le moule ne soit fermé.

Les lentilles et les surfaces hautement polies doivent être protégées conformément aux instructions spécifiques.
Toutes les conduites d'eau doivent être vidangées et purgées de toute eau résiduelle afin d'éviter la formation de rouille due à l'eau stagnante.
Il est impératif qu'il n'y ait pas d'eau à l'intérieur de la moisissure.

Vérifier et s'assurer que tous les boulons, plaques, colliers, etc. sont en place et bien serrés.
Bag le dernier cliché comme exemple de la qualité typique de cette série. Conservez ces pièces avec le moule.

Chaque fois que le moule est retiré de la production ou remis en production 


  • niveau 2.Maintenance préventive simple

Ouvrez le moule. À l'aide d'un solvant d'atelier de sécurité approuvé, retirez le conservateur de moule à l'aide d'un tampon non pelucheux.

30% inférieur et 10 jours de moins

Il n'est pas souhaitable d'exécuter immédiatement les pièces en supposant que les premiers tirs gratteront la couche protectrice et serviront donc à nettoyer l'agent de conservation du moule.

Effectué lors du retrait d'un outil de l'entrepôt


  • niveau 3.inspection maintenance

Cette maintenance est effectuée par l'opérateur principal ou un fabricant d'outils à la fin d'un cycle de production.

À l'aide de la liste de contrôle et des techniques d'inspection visuelle, le moule est examiné et les réparations mineures nécessaires sont notées pour faciliter la procédure d'entretien général.

Si ce n'est pas le cas, les réparations nécessaires ou les retouches à effectuer sont notées dans le registre de l'historique des moisissures en vue d'une évaluation ultérieure.

Tout élément manquant ou toute cavité obstruée doit être noté et réparé.

Un échantillon de la cavité bloquée doit être conservé pour que le mouliste puisse effectuer des réparations.

Le moule doit être lavé avec un solvant de sécurité afin d'éliminer le vernis et les accumulations résultant du processus de moulage.

La profondeur des évents doit être vérifiée à au moins quatre endroits en face d'horloge autour de la face de la cavité.

Les travaux à effectuer au cours de la procédure d'entretien général doivent être notés sur le formulaire en vue de travaux ultérieurs.

Le moule doit être retiré de la production et les goupilles remplacées.

20 000 cycles ou neuf équipes de production


  •  4. entretien général

Seuls les techniciens de l'atelier d'outillage ayant reçu une formation adéquate doivent effectuer cette opération d'entretien
Toutes les assiettes sont séparées et leurs faces nettoyées.

Attention : Les surfaces très polies ne doivent pas être nettoyées avec des brosses ou des chiffons.

N'utilisez que des mouchoirs ou des boules de coton non contaminés. Détachez la saleté en vaporisant du liquide de nettoyage dans la cavité et en l'essuyant avec des boules de coton propres.

Ne pas toucher avec les doigts, la poussière sur le bout des doigts peut rayer une surface polie.

Soyez prudent lorsque vous soufflez une cavité, il peut y avoir de la poussière ou de la rouille dans les conduites d'air, ce qui peut endommager la cavité polie.
L'usure de tous les composants est vérifiée. Toute usure excessive est notée et il est décidé de la réparer, de la remplacer ou de continuer à l'utiliser.

Toutes les zones rugueuses situées en dehors de la zone de détail de la cavité doivent être travaillées. Toute zone à l'intérieur de la zone de détail de la cavité présentant des bosses, des creux ou d'autres signes d'usure ou d'abus doit être considérée comme critique et doit être soigneusement analysée avant d'entreprendre des remplacements ou des réparations.

Toutes les pièces mobiles doivent être lubrifiées si nécessaire. Utilisez le lubrifiant avec parcimonie sur toutes les pièces mobiles qui entrent en contact avec des pièces en plastique.

Les évents doivent être vérifiés en termes de profondeur, de largeur et d'espace par rapport aux spécifications du dessin de l'outil.

Ces données doivent être enregistrées sur la liste de contrôle et une réparation doit être décidée si nécessaire.

Il convient également de vérifier l'absence de corrosion et de brûlures d'aération (une meilleure aération peut être nécessaire).

"L'intégrité des joints toriques, des joints d'étanchéité et des garnitures doit être vérifiée.

Toutes les conduites d'eau doivent faire l'objet d'un test de pression pour détecter les fuites et d'une nouvelle certification de leur capacité d'écoulement.

Les conduites d'eau entartrées et encombrées doivent être nettoyées sous pression à l'aide d'un détartrant.

Le système d'éjection doit être examiné pour vérifier qu'il est bien aligné. Si les trous des goupilles d'éjection ont pris une forme ovoïde, il convient de déterminer s'il faut les repercer et les aléser à une taille supérieure et remplacer les goupilles existantes par des goupilles de taille supérieure.
Les ressorts de rappel cassés, le replâtrage ou la retexturation en raison de l'érosion de la surface du moule par le matériau, le remplacement des portes ou des inserts de porte, les nouveaux blocs de coulée, etc. doivent être analysés et déterminés.

Remplacer tous les ressorts après 50 000 cycles

100 000 cycles ou tous les 10 cycles de production


  • Niveau 5 : Gros travaux d'entretien

Cet entretien doit être effectué par du personnel qualifié dans le domaine des outils et des matrices.

Elle doit être effectuée lorsque le moule remplit le nombre de cycles requis pour l'entretien, lorsque l'outil présente une usure excessive ou lorsqu'il est endommagé.

La tenue d'un registre est ici très importante.

Avant le début de la maintenance, quatre plans complets (pièces, carottes et coulisses) doivent être livrés avec l'outillage pour étude.

Deux clichés doivent provenir de la qualification initiale du moule.

Cela permet d'avoir un aperçu visuel de ce qui était acceptable lorsque le moule était neuf et fonctionnait parfaitement.

Les deux derniers clichés doivent correspondre aux pièces les plus récentes produites avant que l'outil ne soit retiré pour maintenance.

La comparaison des clichés avant et après donne une excellente indication de l'usure et des abus subis par l'outil.

Tous les composants dont le remplacement a été déterminé et autorisé doivent être déposés et de nouveaux composants doivent être construits et installés conformément aux conceptions d'origine si des composants de rechange certifiés précédemment ne sont pas disponibles.

L'usure des axes d'entraînement, des bagues et de toutes les surfaces mobiles des roulements doit être vérifiée et, le cas échéant, remplacée/réparée.

Les plaques et les surfaces de la cavité du moule doivent être vérifiées pour les parallèles et rectifiées si nécessaire. La surface de la cavité du moule doit être nettoyée et polie si nécessaire pour répondre aux exigences de la surface d'origine.

Les galeries, les bosses et les creux doivent être éliminés jusqu'à ce que la surface soit entièrement conforme aux spécifications de l'impression d'origine.

Tous les composants qui ne répondent pas aux spécifications d'origine de la pièce imprimée doivent être réparés, remplacés et requalifiés selon les besoins.

Tous les composants qui ont été plaqués doivent être démontés et remplacés le cas échéant.

Tous les composants ayant fait l'objet d'un traitement de surface spécial pour la résistance à la corrosion, la lubrification, la dureté et autres doivent être retraités afin de garantir l'intention initiale de l'outil.

Tous les éléments mobiles doivent être vérifiés pour s'assurer qu'ils se déplacent facilement. Des ajustements doivent être effectués si nécessaire.

Tous les ressorts de rappel de la plaque d'éjection doivent être remplacés par des ressorts neufs pour éviter la fatigue.

Toutes les conduites d'eau doivent être rincées avec un détartrant pour éliminer les dépôts de calcaire.

Tous les joints toriques, les bouchons internes, les joints et les garnitures doivent être remplacés.

Pour les outils nécessitant une production élevée, les cavités doivent être enlevées et détendues pour éliminer l'écrouissage et la fragilisation du matériau.

L'ensemble moule/empreinte doit être réinspecté et requalifié comme s'il s'agissait d'une nouvelle empreinte.

La base du moule doit être inspectée pour vérifier l'absence de fissures, d'écrouissage, de corrosion, etc. Si la base du moule a été plaquée ou peinte pour résister à la corrosion, le revêtement doit être enlevé, la base nettoyée et le revêtement réappliqué.

L'identification du moule doit être refaite pour indiquer que l'outil a été reconstruit.

La surface de la cavité doit être inspectée pour vérifier l'absence d'usure ou d'érosion du placage ou de la texture.

Si cela s'avère nécessaire, les surfaces de la cavité doivent être décapées et replacées, ou la texture doit être polie et une nouvelle texture doit être appliquée.

250 000 cycles ou la moitié de la durée de vie prévue du volume